samedi 15 décembre 2012

Comment choisir un générateur électrique ? Comment installer un générateur électrique ? Comment brancher un générateur électrique ? Comment entretenir un générateur électrique ?


CRM


Vivre en haut d’une montagne est très sympa mais… le coté sympa s’estompe lorsqu’une tempête de neige vous prive d’électricité pendant une semaine. Ayant été confronté à ce souci, j’ai décidé d’installer un générateur électrique et vous propose de partager mon expérience au travers de ce billet.

Attention : je ne suis pas électricien et je ne puis que vous conseiller, avant de vous lancer dans l’aventure, de vérifier mes conseils pratiques auprès d’un professionnel.

Comment choisir un générateur électrique ?

La première étape est de choisir le modèle qui répondra à vos besoins et à votre budget.

On va distinguer deux grandes familles de générateur électrique : ceux qui produisent un courant réellement continu/stable et ceux qui ont des « petites fluctuations ». La différence entre ces deux possibilités, à puissance de production électrique équivalente, fait varier le prix du simple ou double.

Ce qu’il faut savoir, c’est que les fluctuations d’un générateur électrique non stable peuvent abîmer les machines contenant des composants électroniques : ordinateur, chaudière avec régulateur électronique, télévision, etc.

Dès lors, le choix à poser n’est pas anodin. Personnellement, j’ai opté pour un générateur qui a « ses petites sautes d’humeur » car j’ai des UPS branchés sur toutes les machines sensibles.



Astuce : vous pouvez peut-être récupérer gratuitement des UPS en fin de vie auprès d’entreprises. Par UPS en fin de vie, j’entends par là des UPS qui ne tiennent plus la charge que pendant 5 minutes, ce qui est insuffisant pour joueur pleinement le rôle d’un UPS, mais qui est largement suffisant pour pallier aux variations de tension d’un générateur électrique.

Une fois que vous aurez choisi entre un modèle à émission électrique stable ou légèrement fluctuant, vous devrez choisir la puissance. J’ai opté pour un modèle produisant 3 kw. Ceci assure le fonctionnement du congélateur, de la centrale à bois (à commandes électriques) et de 4 ordinateurs + modems/routeurs.

Coté budget, cela a couté 299 Euro pour le générateur. Il faut ensuite un budget supplémentaire pour : 3 jerricanes à essence, un peu de câble électrique, 4 litres et 60 litres d’essence.



Comment installer un générateur électrique ?


Avant toute chose, munissez-vous d’un tourne vis, d’un couteau, de toile isolante, d’une lime à métaux, d’une vieille barre de fer, d’un bout de +/- 4 mètres de tuyaux d’arrosoir et d’un peu de bon sens manuel.

Vous devrez placer votre générateur électrique au sec ; une cabane de jardin est l’idéal ou à défaut une grande niche pour chien ou une tonnelle bien protégée.

La première étape va consister à créer une prise électrique mâle-mâle. Pour relier votre générateur au circuit électrique de votre maison, il vous suffira en effet de simplement le brancher à une prise de votre réseau.



Attention : lorsque vous fabriquerez cette prise, prenez du fil électrique costaud, du 2,5.

Votre allonge électrique mâle-mâle étant réalisée, vous devez maintenant créer une prise de terre sur laquelle vous brancherez le générateur électrique.

Voici comment réaliser une prise de terre répondant aux normes :



Personnellement, je ne me voyais pas couler un béton par -20 degrés…  Donc, j’ai pris une vieille barre de fer rouillée de 50 cm de long, j’ai limé une zone afin que le fer soit apparent, j’y ai fixé un fil électrique que j’ai protégé avec de l’isolant et j’ai enfoncé la barre de 30 cm dans la terre.




Ensuite, branchez le fil sur la masse du générateur.

Etape suivante : fabriquer un pot d’échappement. Et oui, qui dit moteur à essence, dit émission de gaz. Il faut donc extraire les gaz hors de l’endroit où vous placerez votre générateur électrique, en fabriquant un pot d’échappement. Pour ce faire, prenez un tuyau d’arrosage donc vous allez grossir l’épaisseur avec de la toile adhésive isolante d’électricien.


Ensuite, faite entrer votre pot d’échappement maison dans le vrai pot du générateur et consolider la jonction, toujours au moyen de toile isolante. Enfin, n’oubliez pas de faire sortir le tuyau à l’extérieur ;-)



Comment brancher un générateur électrique ?


Coupez l’arrivée d’électricité de votre maison. En effet, si vous ne le faites pas, vous allez alimenter tout le quartier ! De plus, au moment du retour à la normale du réseau de distribution, vous vous exposez à un gros risque de surtension qui pourra produire un gros : BOUM !

Vérifier que vous avez le bon niveau d’huile (voir manuel), ainsi que de l’essence.

Vérifier que votre prise de terre est bien branchée.

Vérifier que votre pot d’échappement pointe bien vers l’extérieur.

Branchez le choke (1).

Mettez l’arrivée d’essence sur « ON » (2).

Tirez sur le cordon du générateur pour lancer le moteur (3).



Laissez le moteur tourner pendant 5 minutes afin qu’il chauffe et arrive à son vitesse de croisière. Pendant ce lapse de temps, coupez le choke dès que le moteur vous semble bien lancé.

Enfin, branchez votre prise électrique mâle-mâle sur la prise de votre circuit électrique puis sur le générateur.

Attention, ne faites pas l’inverse car vous allez vous retrouver avec une prise mâle portant 220 volts, ce qui vous expose à un risque d’électrocution.



Astuce : laissez se reposer votre générateur électrique 1 heure, une fois toutes les 4 heures, afin d’économiser le moteur (aucun moteur n’est fait pour tourner 24h/24).

Comment débrancher un générateur électrique ?


Basculez l’arrivée d’essence du "OFF" et laissez le moteur brûler toute l’essence.

Une fois le moteur éteint, débranchez la prise électrique mâle-mâle, puis replacez les plombs afin de rejoindre le circuit de distribution électrique classique.

Comment entretenir un générateur électrique ?


La première étape d’entretien est la phase d’extinction qui consiste à laisser le moteur s’éteindre en brûlant toute l’essence. Pourquoi ? Car l’essence est corrosive et (surtout si vous avez optez comme moi pour un moteur made in china) qu’elle risque de « manger » les différents joints.

Je vous conseille donc de vidanger l’essence restant dans le réservoir après utilisation. 

Il existe ensuite deux aspects important dans l’entretient : l’huile et le filtre à air.

Pour ce faire, fiez-vous au manuel d’instruction. Si vous n’en avez pas et qu’il s’agit d’un moteur 4 temps, vous pouvez vous fier à cette méthodologie ;

Concernant l’huile :
  • Première vidange : après 5 heures d’utilisation
  • Deuxième : après 20 heures d’utilisation
  • Ensuite : toutes les 100 heures

Filtre à air :
  • Toutes les 50 heures

Votre générateur électrique est muni d’un compteur d’heures qui vous permettra de vous y retrouvez plus facilement.

Enfin, je vous conseille de placer à côté du générateur électrique une feuille et un bloc-notes, afin de tenir un « carnet d’entretien », pour être sûr de respecter le planning d’entretient défini ci-dessus.

3 commentaires:

  1. La question m'a été posée sur Facebook de connaître la consommattion d'un générateur. Pour le mien, avec un réservoir de 15 litres, les 15 litres sont consommés en 10 heures. Cela doit être +/- la même chose pour tous les moteurs 4 temps.

    RépondreSupprimer
  2. Salut

    Je ne suis pas tout a fait d'accord avec toi sur les poses toute les 4 heures. Car les moteur de bateau peuvent tourner pendant plusieurs semaine sans faire de pose !
    Sinon beau topic !
    Ton tuyau d'arrosage il fini pas en fondu ? Car 300°C dans ce plastique j'y crois pas trop !
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello Aloïs. Yep, cela fait 1000 fois que je me dis que je dois changer la partie du tuyeau ;-)

      J'ai opté pour un tube en cuivre mais ce fut très difficile à fixer.

      Perso, je continue à faire une pause toutes les 4 heures. Dans cet article, je parle d'un générateur made in China: pas d'un robuste moteur de bateau ;-)

      Bon w-end.

      Brice

      Supprimer