mardi 19 juillet 2022

Comment optimiser un PC Windows lent et le rendre plus rapide ?

 

Mon Dieu... j'ai 42 ans bien installé, et je me retrouve à écrire le type d'article que j'écrivais à 17 ans! 

Sauf qu'à l'époque, j'étais journaliste pour des magasines informatiques et que j'étais payé à le faire ;-)

Suite à l'appel à l'aide de plusieurs amis, j'ai décidé de me replonger dans les entrailles de Windows et de rédiger un guide simple, pour aider les débutants à optimiser leur PC sous Windows.

Etape 1 : supprimer au démarrage ce qui n'est pas indispensable

La première étape de travail consistera à supprimer du démarrage automatique, les logiciels qui ne sont pas absolument nécessaire.
 
Pour cela, aller dans la recherche Windows et saisissez : msconfig
 

 
Ensuite, aller dans la partie DÉMARRAGE et supprimez tout ce qui n'est pas indispensable.
 
Si vous êtes avant Windows 8, vous pourrez directement gérer cela dans l'onglet DÉMARRAGE.

Si vous êtes sur une version plus récente de Windows, il vous faudra passer par un outil intermédiaire, qui est le gestionnaire des tâches.




Enlevez vraiment tout ce qui n'est pas 100% indispensable, puis redémarrez votre ordinateur.

A noter que sous Windows 10 et 11, vous pouvez lancer directement l'utilitaire démarrage pour gérer plus rapidement et facilement les logiciels qui doivent démarrer automatiquement. 



Etape 2 : supprimer les logiciels espions

Depuis Windows 10, les ordinateurs sont équipes de logiciel espions, ou plutôt de logiciel de biométrie, qui ralentissent fortement les ordinateurs.
 
 
En option: si vous utilisez un antivirus style Norton ou AVG, désinstallez le et utiliser l'antivirus intégré dans Windows, qui est très efficace et performant.
 
En effet, ces antivirus alternatif sont peu efficaces et ont comme impact majeur de ralentir votre ordinateur.
 
 
Une fois ce logiciel installé, cliquez droit avec votre souris pour le lancer en mode administrateur:
 

Ensuite lancez l'optimisateur d'antivirus et placez les settings au maximum:
 

 

vendredi 15 juillet 2022

Voyage dans le temps avec les anciens catalogues de Radio Shack

 Je me suis fait un grand plaisir en naviguant dans les catalogues de Radio Shack.

Bien que je les ai pas connus, puisque que RS n'existait qu'en Amérique du Nord, ces catalogues ne sont pas sans rappeler ceux de TANDY que j'ai par contre, feuillé pendant des heures.

A découvrir sur : https://www.radioshackcatalogs.com/

 


jeudi 10 mars 2022

Emission TV "l'Album" : Brice CORNET, entrepreneur et auteur

 L'émission TV "L'album", consacrée à "ma vie", présentée par Urbain Ortmans est disponible sur le site web de VEDIA.BE :  https://www.vedia.be/www/video/emissions/-quot-l-album-quot-brice-cornet-entrepreneur-et-auteur_107876.html

 



Brice Cornet est nommé Ambassadeur du pacte climatique de l'Union Eupéenne

 J’ai l’immense plaisir et honneur de vous annoncer que j’ai été nommé hier à la fonction d’Ambassadeur du pacte pour le climat de l’UE, auprès de la Belgique, par l’Union Européenne.

C’est pour moi l’aboutissement d’un long parcours, qui a commencé il y a 20 ans, lorsque j’ai abandonné le moteur à explosion pour le vélo (et je peux vous dire qu’avec trois enfants c’est sport), jusqu’à la création d’une technologie (FEELTR) abaissant la quantité de CO2 émise par l’Internet.

J’espère être concrètement utile dans les prochains mois… A suivre… 

Publication officielle ici.




jeudi 6 janvier 2022

Visite de l'usine IBM en 1956, lors du montage d'un ordinateur AN/FSQ-7 (SAGE)

Le Combat Direction Central AN/FSQ-7, appelé Q7 en abrégé, était un système de commande et de contrôle informatisé pour l'interception contrôlée au sol pendant la guerre froide, utilisé dans le réseau de défense aérienne SAGE (Semi-Automatic Ground Environment) de l'USAF.

Le nom "AN/FSQ" dérive de Army-Navy / Fixed Special Equipment.

Progrès de l'ordinateur numérique Whirlwind II du MIT, fabriqué par IBM en tant que maître d'œuvre, l'AN/FSQ-7 était le plus grand système informatique "discret" jamais construit. 

Chacune des 24 machines installées pesait 250 tonnes.

L'AN/FSQ-7 utilisait un total de 60 000 tubes à vide (49 000 dans les ordinateurs) et jusqu'à 3 mégawatts d'électricité, exécutant environ 75 000 instructions par seconde pour la mise en réseau des radars régionaux.

Les FSQ-7 et -8 utilisaient une mémoire centrale avec de 32 bits plus un bit de parité, fonctionnant à un temps de cycle de 6 microsecondes. Bref.. ça vaut pas un iPhone 1 ;-)