samedi 30 novembre 2013

La fin de Windows XP : le début du règne de la terreur et de l'intox made in Microsoft

Depuis quelques semaines la presse spécialisée ICT publie en long et en large des articles relatifs à la fin du support de Windows XP par Microsoft.

Ces articles annoncent la mise à disposition de dernières mises à jour de sécurité critiques et la prédiction d’attaque massive des hackers sur les entreprises équipées de Windows XP.

Bref : Microsoft arrose la presse de conneries qui relaye sans utiliser la moindre source d’information fiable.

Pour les lecteurs qui ne me connaissent pas, il peut être utilise de préciser que je suis analyste / programmeur de formation et que j’ai commencé ma carrière comme administrateur réseau/système Microsoft/Linux/Mac.



La mode de développement des OS de Microsoft.


Les OS évoluent pour un mieux : plus de sécurité, plus de rapidité, plus de stabilité.

C’est ce qui a fait le succès de Linux et de Mac.

C’est ce qui fait que beaucoup d’entreprises restent sous Windows XP.

Et oui, si 28% des entreprises ont décidé de rester sous Windows XP, c’est tout simplement parce que les versions plus récentes des OS Microsoft sont moins stables et moins rapides.

J’ai fait un test très simple dans les bureaux Simple CRM Belgique. Nous avons pris un P4, 500 RAM et un Intel Core 2, 4 Giga de RAM.

Le P4 a été installé avec Windows XP SP3 et le Core 2 avec Windows 7.

Nous avons installé la même suite Open Office et les mêmes logiciels.

Résultat affligeant en termes de vitesse : le P4 est nettement plus rapide que le Core 2.

Pire, au bout de +/- 3 mois d’utilisation, le Core 2 Windows 7 se révèle instable (frises de l’explorateur) lorsque l’on se va chercher des documents sur le serveur de fichier.

Si une machine de 10ans d’âge, ultra amortie, se révèle plus rapide et stable grâce à Windows XP, pourquoi investir dans du nouveau matériel rendu moins performant à cause d’un OS toujours immature ?

Microsoft axe la conception de ses OS sur la pression des investisseurs et des résultats boursiers. La priorité n’est plus à l’innovation mais bien aux stocks options. Rappelez les plantages que furent Millénium et Vista ; tremblez à l’idée que le Windows que vous utilisez a hérité d’une partie du code de ces systèmes d’exploitation.


Microsoft lance l’intox  pour pousser à migrer


Bref, nous avons 28% d’entreprises parfaitement heureuses avec Windows XP.

Bref, Microsoft a une perte financière de 28%.

Dès lors, depuis quelques semaines, nous lisons dans la presse spécialisée que Microsoft annonce qu’il faut absolument faire une mise à jour de sécurité de Windows XP, que celle-ci est cruciale, que c’est la dernière disponible et qu’ensuite, les hackers détruiront vos ordinateurs, et blablablabla…

Comment des journalistes peuvent poster de telles conneries ? Sans doute Microsoft a-t-il signé un beau chèque à la régie pub.

Bref, sachez que la sécurité de vos Windows XP n’est pas du tout en danger.

La sécurité de votre Windows XP est d’abord dépendante de la sécurité de votre réseau informatique, réseau informatique donc la sécurité est gérée par votre firewall : ceci n’a donc rien à voir avec Windows.

Ensuite, la sécurité est liée à la qualité de l’antivirus présent sur votre Windows XP. Pour cela, je vous conseille de choisir l’antivirus Nod32, que vous pouvez acheter sur : http://astore.amazon.fr/simplecrm-21

En tant que professionnel, pour moi Nod32 est l’antivirus qui a démontré le plus d’efficacité. A l’époque où je codirigeais une entreprise de maintenance informatique, nous avions rédigé une petite présentation de Nod32 qui vous en dira long sur la qualité du produit : http://www.pragmawork.com/images/pdf/plaquette_nod32.pdf  Si cette plaquette de présentation est ancienne, les tendances en termes de chiffre et de qualité n’ont pas du tout changé, si ce n’est en mieux. Bref, la protection contre les virus n’a donc rien à voir avec Windows.

Bref, beaucoup de bref qui tendent à prouver que cette opération de communication de Microsoft est pitoyable.

Si votre Windows XP vous convient, restez dessus. Pour information, Windows 8.1 n’est pas rétrocompatible avec votre serveur Windows existant ! Et oui, pour la première fois, Microsoft a osé l’impensable : interdire à un OS Windows « utilisateur » de dialoguer avec un OS Windows « server » ! C’est fou, mais Windows 8 n'est pas reconnu par les serveurs de mise à jour Windows Server Update Services, même s’ils sont associés à Windows Server 2008.

En clair : si vous avez un parc de PC Windows 8 et bien impossible de gérer les mises à jour, ces fameuses mises à jour que Microsoft juge indispensable (voire mortel si on ne les adopte pas) pour Windows XP…

De même avec Office 2013, grosse mauvaise surprise puisque la nouvelle version de la suite bureautique ne fonctionne pas avec les environnements serveurs précédents, notamment Exchange (2003 et 2010) et Active Directory !

Bref, si vous migrez vos stations, il faudra aussi migrer vos serveurs internes. Conclusion : vive XP ;-)



Aucun commentaire:

Publier un commentaire