mardi 6 mai 2014

Monitoring, backup et sécurité : le Saint Graal ICT


J’ai reçu sur FB un petit message me demandant : « Pourquoi tant d’articles sur le monitoring server ? » (Voir les articles sur : http://www.ihaveto.be/search/label/Monitoring%20server)

Réponse simple : la sécurité informatique, ou de façon plus claire, assurer la protection des données de nos clients, sont un sacerdoce, une mission, la colonne vertébrale de toute entreprise ICT.

En réalité, cette préoccupation se doit d’être celle de toute entreprise.

Dans mon livre consacré à l’e-management, je reviens en long et en large sur l’importance que les entreprises se doivent d’accorder à leur infrastructure informatique : « Vos ordinateurs, vos serveurs, vos copieurs et scanners réseaux, votre centrale téléphonique et votre site web sont des employés qui travaillent pour vous 24h/24, 7J/7, sans repos ni congé : accordez leur l’attention qu’ils méritent. »

« Posez-vous une question simple : que se passerait-il si votre serveur de facturation / comptabilité venait à disparaitre… »



Combien d’entreprises effectuent des backups ridicules sur clef USB ? Combien d’entreprises utilisent des antivirus gratuits ou non mis à jour ? Combien d’entreprise ont implémenté une réelle politique de sécurité ? #erreur #shame #mauvaiseGestion

Pour en revenir à la question initiale sous FB, étant le CEO d’un éditeur de CRM en ligne, la sécurité des données de nos clients est pour nous, la première priorité.

Cette priorité fait office de religion interne. Chaque employé est responsable de la sécurité des données. Réellement chaque employé! Cela sous-tend que la secrétaire administrative aussi ! Cela peut paraître dingue, voire ridicule pour certain, mais la définition d’une charte de sécurité des données informatiques est la clef de voute de la pérennité de ces données. Pour que cette charte ait du sens, il faut qu’elle soit appliquée à l’ensemble des acteurs de l’entreprise.

Chez Simple CRM, chaque département a dans son bureau, un PC qui effectue un monitoring serveur. Chacune de ces entités de monitoring utilise une technologue différente.

Chaque employé possède un bipper dont le cri strident les avertit en cas de problème.

Résultat : depuis 2005, nous n’avons jamais connu d’interruption de service.

Depuis 2005, plusieurs centaines de milliers de personnes travaillent sur des serveurs à l’efficacité drastiquement auditée, surveillée et validée.

Si une technologue peut être déficiente, plusieurs technologies ne peuvent l’être en même temps. Nous appliquons à la politique de sécurité des données, la même philosophie que les pilotes automatiques des avions. Chaque avions possède 3 programmes de pilotage différents. Si 1 programme fait un choix différent des deux autres : l’avion choisira l’unanimité.

Il en va de même avec le monitoring server ou tout autre de politique de sécurité informatique : triplez vos solutions pour atteindre la sécurité absolue.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire