jeudi 7 mai 2015

Dans les coulisses de Simple CRM

La semaine passée, un ami m’a fait remarquer que je devrais raconter sur mon blog, l’envers du décor de (votre ?) l’éditeur CRM préféré de l’hexagone, le « #VisMaVieDeCEO à la tête du développement du logiciel Simple CRM ».

J’avoue que je n’accroche qu’à moitié à l’idée ;-)

La raison c’est que rendre ce type de billet intéressant est un vrai travail de fond, et que je me demande si j’en suis réellement capable.

Cet ami mettait en avant que cela pourrait inspirer, voire aider certains jeunes entrepreneurs (super sympa l’ami qui sous-entend que je suis vieux mais passons…). Si je comprends ce point de vue, j’ai tout de même peur que cela ne tourne en culte de l’autosuffisance et de l’amour de moi-même, par moi-même… mais bon, qui ne tente rien n’a rien ! Je vais donc risquer l’exercice et si c’est barbant, j’arrêterai là.

Petit point sur les innovations côté services


Simple CRM s’équipe de plus en plus de fonctions qui n’ont rien à voir le périmètre fonctionnel classique d’un logiciel CRM, mais qui ont pourtant du sens.

Ainsi, vous pouvez depuis quelques mois, vous faire accompagner par un service juridique dématérialisé ou encore effectuer des dépôts de copyright en ligne. Il est à signaler que ces services sont ouvertes à tous : clients et non clients de Simple CRM.

La raison ? Les échanges que j’ai régulièrement avec nos utilisateurs.

Même si en tant que CEO je suis censé faire uniquement du stratégique, je continue à réaliser du pure opérationnel deux jours par semaine. Mon point de vue est que l’on ne peut pas diriger ce que l’on ne comprend pas. Dès lors, rester en contact direct avec les clients est à mon sens essentiel.


99% des personnes ayant fait des études de commerce vous diront que mon attitude ne tient pas la route. Pourtant, force est de constater que Gérald Karsenti (dont je vous conseille l'excellent blog), PDG de Hewlett-Packard France (et professeur à HEC), agit exactement comme cela et qu’il n’est pas le seul (voir l’article dans le magazine MANAGEMENT d’avril 2014).

Bref, en continuant à faire de l’opérationnel, j’ai été de plus en plus étonné de découvrir que les entrepreneurs construisent mais ne protègent pas. Ainsi, ils bricolent des contrats en effectuant des copier/coller, payent un designer afin de créer leur identité graphique mais ne pensent nullement à la protéger, etc.

De là, a germé l’idée qu’en tant que société de services, il était de notre devoir morale, de proposer des solutions à nos clients, à l’intérieur même de Simple CRM.

Et afin d’aider à nos clients à mieux prendre conscience des faiblesses et dangers qui naissent d’un manque de protection des acquis, nous avons créé le SIMPLE CRM CLUB, un blog informatif où nous diffusons chaque semaine de courtes astuces, visant ainsi à ouvrir les portes de la réflexion.

Alors, si un jeune entrepreneur lit ces lignes tout comme mon ami pense cela possible, je tenterai un conseil : Simple CRM est, par définition, une société de services en ingénierie informatique. Services est au pluriel et ce pluriel n’est pas un pluriel fermé, c’est un pluriel qui ouvre des portes et qui permet de créer de la valeur ajoutée. Dès lors, posez-vous cette question : quel est l’ADN de base de votre entreprise et quelle mutation pouvez-vous insuffler à cet ADN afin de dégager un océan bleu ?

Vous ne savez pas ce qu’est un océan bleu ? Jetez un œil sur Wikipédia et achetez le livre qui a changé ma vie : « Stratégie Océan Bleu: Comment créer de nouveaux espaces stratégiques ».

Petit point sur les innovations côté logiciel


Il existe deux versions de Simple CRM : la CLASSIC et l’ENTERPRISE.

L’ENTERPRISE offre plus de fonctionnalités. Cependant, il a été décidé d’ouvrir ces fonctionnalités à la version CLASSIC, moyennant un supplément d’abonnement à la carte.

Ainsi, après le portage de la synchronisation des sites Internet avec Simple CRM CLASSIC, c’est au tour du mode CRM déconnecté d’être également accessible.

Ca été l’occasion de produire de nouveaux applicatifs, donc certains écrits en JAVA (un article ayant été publié sur le sujet dans le magazine PROGRAMMEZ, mai 2015, page 47).

   

Petite anecdote sympa : un stagiaire a collaboré au projet. Pour rire (oui je sais que j’ai un humour pas toujours génial mais bon…), je lui avais dit qu’il me fallait ABSOLUMENT une application fonctionnant sur NOKIA COMMUNICATOR (#geek #vintage #forever).

   


Je vous laisse deviner… et oui, il l’a fait ! Chapeau bas !

Ca me rappelle la fois où j’avais dit à un stagiaire qu’il devrait installer son serveur de test dans les toilettes de la cave et qu’il l’avait fait… Bon je vais me taire sinon plus aucun stagiaire n’osera pousser la porte de nos bureaux ;-)


Une leçon à tirer pour les jeunes entrepreneurs ? La méthode agile, que vous vous devez de porter dans votre gestion d’entreprise. N’hésitez pas à remettre en question votre business model, à changer d’outils, de stratégie ! Personne n’a raison du premier coup ; savoir se remettre en question s’adapter est la clef d’une évolution positive.

Préparation du KEYNOTE Simple CRM au salon solutions CRM / ERP 2015


Simple CRM sera présent au salon solutions 2015, qui aura lieu le 6, 7 & 8 octobre 2015, à Paris Porte de Versailles.

Lors de ce salon aura lieu la grande messe Simple CRM : le KEYNOTE du lancement de… bin c’est un secret ;-)

La suite dans quelques mois ! Et oui, si je dois écrire un deuxième billet, il faut bien garder un peu de contenu...

   

Aucun commentaire:

Publier un commentaire