samedi 25 janvier 2014

Les chiens errants en Roumanie : si on vous donnait un peu d’info plutôt que de vous abreuver d’intox ?

Régulièrement des amis m’envoient des images de chiens éventrés, provenant de Roumanie.

La même question revient à chaque fois : « Toi qui y réside souvent, est-il vrai que les roumains massacrent les chiens errants ? ».

Tout d’abord, merci à ceux et celles qui veulent vérifier ces informations ;-)

Cette question nait d’un doute évidant, d’une impression de désinformation. L’origine de cette désinformation est personnifiée par certains journalistes. J’ai été terriblement choqué de lire le papier (ou plutôt le torchon) écrit par un ami (?), qui très fier de lui, m’avait montré son travail (ou plutôt son copier/coller de conneries amassées sur le web).

Enervé moi ? Juste fatigué par l’incompétence des faiseurs d’informations, par le totale manque de travail de fond, par leur soif d’intoxication et leur désire d’attiser chaque jour, via leurs écrits, les préjugés, la haine des autres, l’incompréhension entre les peuples, sous prétexte cela fait vendre.

D’abord quelques chiffres et un peu d’histoire


Il est très difficile d’estimer le nombre de chiens errants sur tout le pays car le pays est tout de même relativement vaste et un recensement complet coûterait très cher (il n’est donc de ce fait pas réalisé).

En guise de référence, on peut simplement retenir la dernière estimation officielle de 2013, qui estimait que sur Bucarest, il y avait +/- 60.000 chiens errants pour 2 millions d’habitants déclarés.

Nous parlons ici d’une seule ville.

A titre de comparaison, sur toute la France, il y a environs +/- 100.000 chiens errants repérés par an (la Roumanie = +/- 40% de la superficie de la France).

Grosse différence ; ce sont de nouveaux chiens errants, c’est-à-dire des chiens qui sont abandonnés. 

La réglementation française est stricte et composée de quatre grands points: prise en charge obligatoire par la mairie ou la municipalité du chien errant signalé, transfert de l'animal dans un lieu de dépôt pendant 8 jours maximum, recherche active par la fourrière de son propriétaire et en cas d'échec, placement de celui-ci dans une association pour la protection animale afin d'envisager une adoption. En cas de surpopulation dans les fourrières et associations, des campagnes d’euthanasie sont dès lors planifiées.

Premier observation : à la question « Est-ce que les Roumains tuent des chiens ? », ma première réponse est donc « La politique de régulation en France de la population des (futurs) chiens errants est l’euthanasie. ». Arroseur, arrosé…


D’où vient cette différence énorme de population de chiens errants ? L’explication est politique : le communisme.


A l’époque du communisme, la Roumanie a été entièrement restructurée. Le pays, fut divisé en régions avec des affectations de productions agricoles : une région devait produire du blé, une autre du maïs, une autre de vin, etc. Si vous aviez vécu en Roumanie à cette époque, vous auriez un beau matin reçu une lettre du parti vous annonçant que vous étiez un super veinard : vous aviez été sélectionné pour aller vivre dans un superbe appartement communiste de 27 mètres carrés avec toute votre famille, votre maison allant être rasée par un sympathique bulldozer afin de la remplacer par un terrain agricole. Détail important : les chiens n’étaient acceptés dans ces immeubles.

Résultat ; des milliers de chiens furent abandonnés, chiens qui se regroupèrent, firent plein de câlins, d’où naquirent beaucoup, mais alors là vraiment beaucoup de bébés :-)

L’origine des photos de chiens éventrés, mutilés qui circulent sur le web et dans certains médias d’information


Lorsqu’un journaliste ou une association lance une campagne d’iinformation (intox?) à propos des chiens errants en Roumanie, ils mettent en avant des photos extrêmement choquantes de chiens éventrés, mutilés, torturés.

Réfléchissez deux minutes : si campagne d’extermination il y a, pensez-vous réellement qu’au vu de la quantité de chiens qu’il y aurait à tuer, les roumains s’amuseraient à le faire au couteau, pour ensuite étaler les tripes des animaux sur le sol et se rouler dans leur sang en invocant le nom de Dracula ?

Non ! Et pour une raison très simple : après il faudrait nettoyer et franchement, le sang, ça tâche super fort ! (^_^)

Un peu de sérieux : analysons ces photos et réfléchissons.

Les chiens errants ont pour habitude de trainer le long des routes. Pourquoi ? Car il y a des poubelles et donc de la nourriture.

Si vous allez un jour en Roumanie, vous verrez que les chiens connaissent parfaitement les endroits où les chauffeurs routiers s’arrêtent pour casser la croute. Et oui, c’est horrible, les chauffeurs routiers roumains ont un cœur et donnent souvent la fin de leurs tartines aux chiens.

Bref, qui dit chiens le long des routes, dit chiens écrasés. Le phénomène est surtout présent en été. Je n’ai jamais trop compris pourquoi, peut-être est-ce dû à la chaleur, mais certains chiens deviennent fous, aboient contre les voitures, se mettent à courir après, voire à s’opposer à elles et là, c’est l’accident, un simple, classique et triste accident ; pas l’effet d’une hystérie collective sanguinaire transylvanienne.

L’impact des chiens errants dans les villes


L’impact le plus connu est malheureusement un problème de sécurité.

Si la plupart du temps du temps, les chiens sont inoffensifs, il arrive qu’un meneur « pette un câble » et devienne agressif.

J’en ai fait les frais, puisque j’ai moi-même été attaqué deux fois.

L’une de ces attaques aurait pu très mal finir pour moi. Heureusement les employés d’un hôtel à proximité du lieu de l’attaque ont vu les chiens m’entourer et sont sortis armés de balais et de brosses pour me défendre.

Si un adulte peut faire relativement face à 4 ou 5 chiens, il n’en va pas de même pour les enfants. Au-delà de 5 : nous sommes tous égaux face au nombre.

Chaque année il y entre 10.000-16.000 personnes qui se présentent au centre antirabique de l’institut  de maladie infectieuses de Bucarest afin de solliciter un traitement contre la rage, après avoir été attaqués par les chiens errants.

Notez bien, que je ne parle ici que de Bucarest.

Certaines attaques provoquent la mort. Les victimes sont le plus souvent des enfants et des personnes âgées.

Dès lors, il faut intervenir.

Certaines attaquent sont liées à des épidémies de rage. Dans ce cas-là, les meutes sont identifiées, un ou plusieurs individus sont capturés pour vérification et si le test s’avère positif, la meute est en effet abattue.

Ces campagnes d’abattages se font comme dans tout pays civilisé : avec le maximum de précaution et de dignité possible. C’est moche, terriblement moche, mais posez-vous la question ; si dans votre quartier une meute de 20 chiens avaient mangé un enfant, que demanderiez-vous comme solution à votre mairie ?

L’impact des chiens errants dans les campagnes


Ceci est un sujet très important et pourtant totalement passé sous silence.

La Roumanie est composée de nombreuses réserves et parcs naturels, où il est interdit de se servir d’une arme à feu, y compris pour les gardes-chasse.

Un jour, nous étions dans un de ces parcs avec une amie photographe et un garde-chasse, dans le massif des Bucegi et nous avons repéré un grand tétras ; fait exceptionnel puisqu’il n’en reste que 15 dans tout ce massif.

Après une heure et demie d’observation, nous sommes redescendus. En chemin, notre amie photographe s’arrête et dit : « C’est quoi là-bas, une meute de lapins ? ». On sort les jumelles et… une meute de chiens ! Une meute qui se dirige tout droit vers l’endroit où se trouvait le grand tétras.

Je propose au garde-chasse de remonter et si nécessaire de tirer sur les chiens avec son fusil afin de protéger ce très rare gallinacé montagnard. Sa réponse : « Il est interdit de tuer les chiens dans cette zone de la Roumanie. »

Donc… la vie d’un animal en voie de disparition ne prévaut pas sur celle d’un très commun chien errant ; voilà ce que ne vous dirait jamais un journaliste qui écrit ses articles devant un écran de PC plutôt que sur base d’une réelle enquête de terrain.

La Roumanie : Disneyland mais en mieux ?


N’exagérons rien ;-)

Il y a des gens cons et cruels partout sur la terre. Je suis certain qu’il y a des Roumains qui font du mal à des chiens, tout comme je suis certain que cela arrive en France, en Belgique, tout comme nous connaissons tous ces horribles histoires de torture de chevaux et d’âne dans le plat pays et dans l’hexagone.

Le monde est imparfait, il y a des dérapages, mais arrêtons de croire que dans le cas de la Roumanie, c’est un peuple tout entier qui dérape en même temps, dans la joie, la cruauté et la soif du sang.

Le problème de surpopulation que j’évoque ici n’existe pas qu’en Roumanie. Allez à Sofia ou à Moscou et vous verrez la même chose car ils ont connu la même révolution sociale, les mêmes blocs communistes minuscules et la même obligation d’abandonner leur chien.

Cependant, on n’en parle jamais dans les médias. Tout comme on ne parle jamais des immigrés russes : non, on parle uniquement des « roms », en effectuant des amalgames, en exagérant les faits, car il est plus facile pour des politiques de pointer de faux problèmes plutôt que de s’attaquer aux maux réels d’un pays : emploi, logement, pouvoir d’achat, etc. On s’appuye sur la peur ancestrale des itinérants, sur les jalousies, sur les haines enfuies et sur l’image du gitan joueur de couteau des romans du 19ième siècle... afin de masquer l’inaction du politique. Bref… c’est une autre débat…

Conclusion : ce qui est réellement mis en place en Roumanie


Régulièrement, des meutes de chiens disparaissent, puis réapparaissent.

Les chiens réapparaissent avec des numéros (puces ou collier) et vaccinés, dans la mesure du possible. Les frais d’entretien d’un chien errant coûte +/- 85€ / chien / mois , dans un pays au le salaire  minimum est de 194 €, ou l’allocation pour un enfant est de 9,5€ / mois.

Sachez que c’est en Roumanie qu’il y a le plus grand centre d’accueil de chiens errants du monde, avec une surface de 45.543  m2 où ils sont très bien traîtés et que là où la France laisse 8 jours à un chien pour être retrouver par son maitre, la Roumanie en offre 14. De plus, l’adoption d’un chien est 100% gratuite et c’est l’état qui prend à sa charge le pause de la puce, la stérilisation si vous désirez stériliser l’animal et la vaccination.

Oui, en cas de danger et d’attaques, des campagnes d’euthanasie sont mises en place ; exactement de la même façon que cela est prévu en France.

Enfin, sachez que la Roumanie essayent de mettre en place une campagne de stérilisation depuis des années afin de réguler la population, campagnes rendues impossibles à cause de la pression exercée par la France, BB, ses associations et des gens mal informés.

Ces défenseurs des animaux ne prennent pas en compte la réalité du terrain et l’impact désastreux des chiens errants sur les autres espèces, l’équilibre des réserves naturelles et les parcs est brisé et la préservation des espèces est en danger. 

A titre d’information, les chasseurs en Belgique ont, dans leur quota de chasse obligatoire, un nombre défini de chats domestiques retournés à la vie sauvage. Pourquoi ? Car ces quelques chats massacrent les oiseaux de forêts. Imaginez ce que font des centaines de milliers de chiens.

Je ne suis pas pour tuer les chiens ; je les adore. Mais il y a une réalité écologique. La seule solution est la stérilisation, solution rendue impossible alors qu’elle est le choix le plus humain à poser.

Voilà, j'espère maintenant que vous comprenez la réalité du terrain.

SVP: stop à l'intox, partagé cet article et prenez du recul par rapport aux informations diffusées par les médias.

Merci.

14 commentaires:

  1. Il est souvent bon d'avoir un complément d'informations conformes à la réalité pour porter un autre regard sur des situations devenues ingérables.
    Merci pour toutes ces infos. Je ne savais pas.
    Je partage bien sûr !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais non ne partagez pas ce n'est pas la réalité

      Supprimer
  2. Je fais parti de l'association MUKITZA et ce que vous dites est bien loin de la réalité que nous constatons sur place... Sur le forum de Mukitza, tapez "voyage de Roumanie 2014" dans la barre de recherche et vous verrez si tout se passe aussi bien et idylliquement que vous le dites... Nous sommes sur place, nous agissons sur place, nous sommes donc bien placés, preuve à l'appuie des photos et vidéos. Arrêtez de banaliser et cacher ce qui se passe.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je propose à ces différentes personnes de venir en Roumanie voir ce qui se passe réellement.

      Ensuite, nous pourrons discuter de façon intelligente et pondérée, sur base de fait, sans 1000 points d'exclamation inutiles.

      Cordialement,

      B.

      Supprimer
  3. Je pense que l'intox c'est vous qui la diffusez . Allez sur Mukitza et regardez l'horreur dans toute sa splendeur . Dire que la Roumanie euthanasie ses chiens non mais vous delirez là , ils les massacrent à coup de pieds, pelles et tout ce qu'ils peuvent trouver , vous trouvez ça normal vous ? Et bien sûr l'argent qui a été donné pour la stérilisation on ne sait pas où il est passé .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je propose à ces différentes personnes de venir en Roumanie voir ce qui se passe réellement.

      Ensuite, nous pourrons discuter de façon intelligente et pondérée, sur base de fait, sans 1000 points d'exclamation inutiles.

      Cordialement,

      B.

      Supprimer
  4. Et bien ça c'est de la belle désinformation !!!!
    En Roumanie "le plus grand centre d'accueil au monde" ????????????? Il est ou exactement ??? Vous y êtes allé ?? vous avez pris des photos de leur "bien être" ??? vous avez des preuves ???
    C'est l'état roumain qui prends les frais d'adoption à sa charge ??? Non mais vous délirez là ??? Vous avez des preuves ???
    et cerise sur le gâteau : "Enfin, sachez que la Roumanie essayent de mettre en place une campagne de stérilisation depuis des années afin de réguler la population, campagnes rendues impossibles à cause de la pression exercée par la France, BB, ses associations et des gens mal informés" C'est l'inverse !!!!!!!!!!!! Ce sont les associations françaises qui ont donné de l'argent pour faire stériliser les chiens et le gouvernement roumain ne l'a pas fait (d'ou la situation aujourd'hui ...)
    c'est une honte, c'est un torchon votre article !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je propose à ces différentes personnes de venir en Roumanie voir ce qui se passe réellement.

      Ensuite, nous pourrons discuter de façon intelligente et pondérée, sur base de fait, sans 1000 points d'exclamation inutiles.

      Cordialement,

      B.

      Supprimer
  5. mensonges énormes, comment oses-tu raconter de tels bobards ? à t'entendre les chiens seraient les rois et mieux traités qu'en France ? Quand on voit comment les dirigeants traitent les enfants orphelins comment pourrait-on croire tes inepties puantes ? cliquez tous sur les liens et accrochez-vous car ce que vous allez voir est inimaginable sur des enfants, alors nous faire croire que les chiens sont bien traités !!!!!!! http://www.youtube.com/watch?v=YsfbU4P-YlE
    http://www.youtube.com/watch?v=bvL_DGjGuhA

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je propose à ces différentes personnes de venir en Roumanie voir ce qui se passe réellement.

      Ensuite, nous pourrons discuter de façon intelligente et pondérée, sur base de fait, sans 1000 points d'exclamation inutiles.

      Cordialement,

      B.

      Supprimer
  6. Je propose à ces différentes personnes de venir en Roumanie voir ce qui se passe réellement.

    Ensuite, nous pourrons discuter de façon intelligente et pondérée, sur base de fait, sans 1000 points d'exclamation inutiles.

    Cordialement,

    B.

    RépondreSupprimer
  7. Je ne sais plus qui croire????!!!!!
    Chacun dit 1 version différente....!
    C'est vrai que pour bien faire il faudrait aller y faire un tour, ou alors connaitre quelqu'un qui habite là bas et qui pourrait dire, la vérité VRAIE!!!!!!!!!!!!!!!
    Mais c'est vrai que pour l'histoire de l'adoption et stérilisation gratuite pour un pays pauvre, cela parait bizarre
    Voilà je n'en dirait pas plus car chacun dit SA version et l'on s'y perds

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vis dans ce pays plusieurs mois par an.

      Je travaille en collaboration avec le WWF, le fond d'investissement d'aide hélvétique et le fond life UE pour la protection de la nature.

      Contrairement à ces personnes qui ne prêchent nullement l'amour des animaux, mais la haine des hommes, je suis sur le terrain. Il vous suffit de Googleler mon nom pour voir qui je suis, ce que je fais. Ceux qui crie à la haine contre des sois disant roumains sanguinaires se cachent derrière des pseudos et n'ont en réalité jamais rien accompli pour découvrir la vérité.

      Si vous lisez chacun de mes mots, vous en comprendrez la pondération et le réalité des propos.

      Supprimer
  8. En France et en Belgique l’euthanasie est pratiquée par un vétérinaire mais en Roumanie on ne peut parler d’euthanasie vu que ce sont des hommes non qualifiés qui tuent les chiens de toutes les façons possible. INCOMPARABLE !

    Vous mettez en doute la campagne d’extermination et le fait que certains roumains tuent les chiens par plaisir.
    OUI il y a bien campagne d’extermination et OUI certaines brutes sans cervelles prennent un plaisir sadique à massacrer les chiens.

    Vous vivez dans une bulle où tout le monde il est beau tout le monde il est gentil ?

    Quant au problème de sécurité publique je n’y crois guère car partout dans le monde il arrive que des gens se fassent mordre et souvent avec raison mais ni les citoyens ni nos dirigeants ne demandent à ce que TOUS les chiens soient tués.

    La rage est aussi un faux problème car il suffit de l’éradiquer en vaccinant, nous avons bien réussi à éradiquer la rage chez les renards en les vaccinant via la nourriture.

    Vous dites que les campagnes d’abattages se font comme dans tout pays civilisé : avec le maximum de précaution et de dignité possible.
    Le pensez-vous vraiment ? Si oui vous n’avez pas visité les refuges publics mouroirs de Bucarest ni assisté aux massacres en rue.

    Le maire de Bucarest « a profité » de la mort tragique d’un petit garçon pour en finir avec les chiens errants à bon compte.

    Vous dites que les chiens sont identifiés après capture et stérilisation … En effet, ils sont reconnaissables à l’énorme pastille qu’on leur a implanté aux oreilles.
    Mais cela ne les protège pas pour autant d’être recapturés et tués …

    Vous dites que l’adoption d’un chien est 100% gratuite.

    FAUX ! Les refuges publics demandent le prix fort pour une adoption et bien souvent pour des chiens dans un état sanitaire lamentable !


    Vous dites que la Roumanie essaye de mettre en place une campagne de stérilisation depuis des années afin de réguler la population, campagnes rendues impossibles à cause de la pression exercée par la France, BB, ses associations et des gens mal informés.

    FAUX ! Et à quoi a servi l’argent reçu de l’union européenne et de différentes associations pour faire stériliser les chiens et les vacciner contre la rage ?

    Pour terminer je vous informe que la chasse aux chats harets est interdite en Belgique.

    Je ne suis d’accord avec vous que sur un point : la stérilisation est la solution !


    RépondreSupprimer