mercredi 31 octobre 2012

Francis Bacon et Jean Coménius

En effectuant une recherche dans de vieux backup, je suis retombé sur mon mémoire de fin d'étude, qui consistait en la création d'un serveur écrit en C qui permettait de gérer un shell linux via une interface HTML.

Assez émouvant de retomber sur ces vieux souvenirs.

J'y a retrouvé deux citations que j'avais oubliées et que je trouve très intéressantes, ce sera mon partage de fin de soirée:

" La plus grande erreur de toutes consiste à se méprendre sur le but véritable de la connaissance, car certains ne sont poussés vers elle que par une curiosité naturelle et un tempérament avide de savoir; d'autres, pour entretenir dans leur mental la vérité et un certain plaisir; d'autres par ostentation et pour être bien considéré; d'autres encore, dans un but d'émulation et pour la victoire; beaucoup, par l'appât du gain ou pour gagner leur vie, et peu seulement pour se servir du don divin de la raison dans l'intérêt de l'humanité. " Francis Bacon (1561-1626)

" Par ce désir d'éducation universelle, nous voulons que les hommes, ensemble ou pris isolément, jeunes ou vieux, riches ou pauvres, nobles ou roturiers, hommes ou femmes, puissent pleinement s'instruire et devenir des êtres humains achevés. Nous voulons qu'ils soient instruits parfaitement et formés, non seulement sur tel ou tel point, mais également sur tout ce qui permet à l'homme de réaliser intégralement son essence, d'apprendre à connaître la Vérité, à ne pas être trompé par des faux-semblants, à aimer le bien et ne pas être séduit par le mal, à faire ce qu'on doit faire et se garder de ce qu'il faut éviter, à parler sagement de tout avec tout le monde ; enfin, à toujours traiter les choses, les hommes et Dieu avec prudence et non à la légère, et à ne jamais s'écarter de son but : le bonheur. " Jean Coménius (1592-1670)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire