samedi 12 janvier 2013

E-Management + Entreprise Apprenante + Entreprise Virtuelle = Start-Up Management

E-Management + Entreprise Apprenante + Entreprise Virtuelle = Start-Up Management: Hier, une question m'a été posée : « Quelle sera le thème de ton prochain livre de management ? ».

J'avoue ne pas m'être penché sur le sujet, car je n'ai pas de nouveau livre en préparation. Trois livres (un roman, le livre consacré au e-management et un livre blanc sur les entreprises virtuelles) en un an, ont comblé mes soifs de publication pour quelques temps.

Néanmoins, cette question a piqué ma curiosité.

Si vous avez lu mon livre « Mieux gérer votre entreprise grâce à la mise en place d’outils e-management », vous avez pu découvrir que l'e-management conduit à une dynamique d'entreprise apprenante, la combinaison de ces deux conduites transformant votre entreprise en entreprise virtuelle.

Le fin du livre, insiste sur deux facteurs : un politique constante de reengineering et un bonheur accru de travailler, pour tous vos collaborateurs.

En définitive, si j'étais amené à écrire un nouveau livre, il commencerait là où le précédent s'est arrêté ; à la théorisation et l'exploitation du Start-Up Management.

Qu'est-ce que le Start-Up Management ? Rien, puisque cela n'existe pas, sauf dans mes entreprises ;-)

Le Start-Up Management est une modèle de gestion orienté sur :
  • Remise en question : ne pas avoir peur d'abandonner un projet terminé, si l'on se rend compte qu'il ne rencontrera pas les attentes des clients
  • Estime de soi et de ses collègues : valoriser les réussites de l'entreprise, valoriser les réussites de chacun, valoriser les idées, le partage, l'esprit d'équipe
  • Uniformisation des processus : pour garder une vue en temps réel sur l'état de l'entreprise et instancier un pilotage précis
  • Segmentation physique des départements R&D, Marketing et Commerciaux ; car ils ne font pas toujours bon ménage
  • Self management : chaque employé se voit alloué un nombre X d'heures par semaine pour travailler sur des projets qu'il voudrait proposer à l'entreprise, ou pour effectuer de la veille concurrentielle/technologique, tout en s'appliquant à atteindre ses buts initiaux/primaires
  • Innovation : créer, créer, créer et encore créer !
  • Technologie : car c'est la clef de la création
  • Equilibre : la clef du succès se trouve souvent dans le juste milieu
En clair, le Start-Up management est le chemin vers la REUSSITE.

Maintenir un esprit Start-Up, un esprit d'émulsion, de motivation, de bonheur de travailler, de création est la clef qui a permis à Google, de devenir en un peu plus de 10 ans seulement, un géant :
  • Effectif: 54 604 (20 juillet 2012)
  • Capitalisation: 184.23 milliards de $ US (06/2012)
  • Chiffre d’affaires en augmentation: 37,91 milliards de $ US (2011)
  • Résultat net: 9.737 milliards de $ US (2011)

    Je ne suis donc pas le créateur de cette conduite d'entreprise, mais par contre, la théorisation et la vulgarisation de cette pratique reste à être écrite, ce qui est déjà partiellement fait, via les procédures que j'ai standardisées dans mes différentes sociétés.

    Un nouveau projet pour  2013 ou 2014 ? On verra...

    Aucun commentaire:

    Publier un commentaire